La Direction interministérielle des systèmes d’information veut améliorer la politique publique du logiciel libre

Extrait de l’article de http://www.zdnet.fr :

Jacques Marzin souligne que « loin d’une posture idéologique et partisane, le choix ou non d’une solution libre doit répondre à une série de critères objectifs. Des critères économiques (analyse des coûts complets du logiciel déployé), techniques (technologie, performance, sécurité, exploitabilité, maîtrise des compétences, expertise,…) et temporels (durée du projet et de son amortissement, obsolescence des technologies,…) ou encore des aspects de souveraineté nationale (typologie, pérennité et localisation de la communauté). »

article complet : http://blog.d2-si.fr/2015/05/26/interview-mitchell-hashimoto/